top of page
  • Photo du rédacteurLe Septième Scénar'

🔥 BIENVENUE AU NOUVEAU CA × BUREAU 🔥




Alors oui, quelques frimousses vous sont familières comme celle de Pauline Pinçon , Kensley Jules , Oraline Agnes , Martin Fournier et Mathieu THILL....


MAIS quatre autres font officiellement leur entrée au sein du CA du Septième Scénar' cette année !


Un tonnerre d'émoticons pour Charlotte Gaille, notre nouveau TRÉSORIER ! 🙌 Clémence Dennebouy, nouvelle membre du CA 🙌 , Sidney Schoepfer, nouvelle membre du CA 🙌 et Thomas Chatelet, nouveau membre du CA 🙌.


Les bios juste en dessous ;)  :


CHARLOTTE GAILLE -

Je suis né dans le Canton de Vaud, en Suisse. Grande artiste, j’ai vite commencé à étudier les arts en vrac: typographie, illustration, 3D, bande dessinée, design, animation, travail du bois, programmation, peinture, programmes Adobes, tout en réalisant des projets de traductions, de relectures, de violon, de théâtre et de chant à côté. C'est en 2018 qu’un déclic est venu changer ma vie : un cours de scénario, dans cette toute petite école d’art des Alpes Suisses. Depuis ce moment-là, ma voie était toute tracée : je deviendrais scénariste, coûte que coûte !


C'est comme ça que j’ai quitté le pays pour atterrir à Lyon et suivre enfin des études de scénario. Diplôme en poche, mon objectif est désormais de faire connaître et reconnaître notre métier autant que possible, tout en cherchant à percer dans le jeu vidéo, ma grande passion de toujours.


CLÉMENCE DENNEBOUY -

C’est en choisissant les options de Master les plus marrantes et les moins engageantes que je me retrouve à écrire mes premières scènes et que vient l’idée de devenir scénariste. Après un diplôme en Cinéma, Audiovisuel et Nouvelles Écritures à la Sorbonne (Paris IV), j’œuvre plusieurs années comme lectrice au service de TF1 et d’Arte mais également de diverses sociétés de production. Je me spécialise finalement en dramaturgie sérielle via la formation Écriture et Création de Séries de la Fémis. Attirée par la comédie, je développe mon projet de fin d’étude, Morville (Lincoln), dramédie familiale et politique ainsi que Gardienne(BigBand), thriller décalé qui parle, certes, de zigouiller des gens, mais surtout de sororité. Mon parcours m’a également amenée vers le drame, le polar ou le fantastique, des genres qui ne me sont pas naturels, mais qui m’ont permis de creuser différemment les thématiques qui me portent tels que la famille, la féminité ou la construction de l’identité…


THOMAS CHATELET -

Thomas Chatelet est né à Toulouse où il étudie la géographie, le jazz, puis le cinéma.


Alors qu’il est encore étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure d’AudioVisuel de Toulouse (ENSAV), il réalise des courts métrages, fiction et documentaire, remarqués en festivals.


Sorti diplômé en 2003, il filme alors la musique, le jazz en particulier.

Il capte ainsi de nombreux concerts et, passionné par le geste audiovisuel, admirateur inconditionnel de Jean-Pierre Beauviala (fondateur d'Aäton), il se met à développer dès 2010 ses propres outils, notamment de quoi marier les nouvelles caméras numériques de cinéma avec les techniques classiques de captation broadcast.


Ces dernières années, au cours d’une expatriation au Cameroun, il renoue avec l’écriture et la réalisation : il commence une série documentaire au long cours sur Yaoundé et ses habitants et surtout réveille ses projets de fiction…


SIDNEY SCHOEPFER -

Ses études de droit terminées et la robe noire enfilée, Sidney a très vite été rattrapé par ses envies de cinéma. C'est tout naturellement qu'elle s'oriente vers l'écriture et la mise en scène sans jamais quitter de vue la comédie. La même année, elle décroche son premier contrat d’auteur chez ICE 3 PRODUCTIONS et un second rôle dans un long métrage indépendant, "Nymphadelle" de Quentin de Jubécourt, qui obtiendra le prix du meilleur film étranger au Festival de Barcelone et du meilleur film à Miami en 2018. En 2019, elle gagne le prix du meilleur scénario au Festival du Film et de la Musique d'Aubagne et réalise son premier court métrage "PAS UNE MINUTE", sélectionné dans plusieurs festivals et notamment le prestigieux Festival Francophone d’Angoulême en août 2020. Le Court est acheté par France 3 télévisions pour une diffusion sur Histoires Courtes. En avril 2023, elle participe au Marathon d’écriture de Lyon qui donne naissance à un nouveau court métrage sur la précarité des infirmières. En parallèle de ses activités, elle assure une formation de prise de parole en public pour les futurs bacheliers et s’en inspire pour un nouveau court métrage sur l’adolescence.

15 vues0 commentaire

Comments


bottom of page